Chers auditeurs et auditrices de Radio-Classique,
Chers partenaires et annonceurs de Radio-Classique,

Vous aurez peut-être été mis au courant d’une transaction qui, si elle est acceptée aux prochaines audiences du CRTC en février 2020, verra le groupe Communications Leclerc, opérateur des stations WKND et BLVD à Québec, prendre possession du 99,5 à Montréal. Qu’est-ce que cela signifiera pour nous et pour vous, mélomanes et amateurs de belle musique et de calme et pourquoi une telle décision?

Nous nous sommes engagés, il y a quatre ans, en reprenant des mains de son fondateur, Jean-Pierre Coallier, les deux stations de Radio-Classique à continuer de diffuser la plus belle musique au monde, à la faire connaître, à la faire apprécier, à étendre notre auditoire, à rejoindre des jeunes et à ajouter des centaines d’œuvres classiques au répertoire de nos stations.

Nous avons tenu cet engagement et avons été récompensés. Notre auditoire est passé de 250 000 auditeurs à 500 000 auditeurs au cours des 4 dernières années. L’âge moyen de nos auditeurs a chuté radicalement, passant de plus de 70 ans à 55 ans. Nous avons réussi à intéresser un nombre assez égal d’hommes de femmes. Nous avons ajouté des amateurs de concerts, des amateurs de jazz, des fans de musique de jeux vidéo et des amateurs de musique de films à nos adeptes. Bref, nous avons bien travaillé.

Mais le marché radiophonique de Montréal est en métamorphose. Les revenus commerciaux dans la métropole sont en baisse. La compétition est forte et les compétiteurs sont des grands conglomérats qui offrent du contenu parlé ou de la musique populaire.

De plus, nous avons constaté que dans le marché de Montréal, une majorité de nos auditeurs nous écoutaient déjà via le web au Radioclassique.ca ou via le câble sur Vidéotron ou autre cablo-distributeur.

Il n’en fallait pas plus pour que nous imaginions une version 2.0 de Radio-Classique à Montréal, comptant sur nos auditeurs fidèles pour nous trouver et nous écouter sur le WEB, via la câble ou en utilisant notre toute nouvelle application.

Le pari vaut le coup. C’est la façon pour nous de continuer à servir les amateurs de musique classique et les institutions qui en font, en présentent, en enregistrent. Car comme nous, ces institutions ont aussi multiplié et rajeuni leur auditoire au cours des dernières années.

Bref, si le CRTC donne son aval à la transaction proposée, nos artisans du Radio-Classique Montréal continueront de vous offrir la plus belle et la plus agréable musique au monde au Radio-classique.ca, via notre application ou via votre cablo-distributeur. Et pour ce qui est de Radio-Classique Québec, nos auditeurs pourront continuer de nous écouter au Radio-classique.ca, via notre application, leur cablodistributeur et aussi au CJSQ 92,7 FM.

Et en avant la musique!

Gregory Charles