Nouvel album Analekta
Immortal Beloved

Nouvel album Analekta<br>Immortal Beloved
17 janvier 2019

Immortal and Beloved, le nouvel album du Trio Gryphon, avec le chanteur baryton David John Pike, est une ode musicale à Ludwig van Beethoven des plus inspirées.

L’album inclut des performances sublimes d’oeuvres de Beethoven et d’une nouvelle oeuvre du compositeur canadien James Wright.

Immortal and Beloved, le nouvel album du Gryphon Trio avec le chanteur baryton David John Pike, est une ode musicale à Ludwig van Beethoven, l’un des plus grands compositeurs de tous les temps dont la popularité et l’influence continuent de se faire sentir aujourd’hui.

Deux des trois compositions présentes sur cet enregistrement, le Trio l’Archiduc, op. 97 (1811) et An die ferne Geliebte (À la bien-aimée lointaine), op. 98 (1816), ont été écrites pendant une durée de cinq ans qui se situe à cheval sur deux périodes de composition de Beethoven : la première, extrêmement prolifique et tumultueuse, que l’on qualifie volontiers de « période médiane » (1803-1814) et la seconde, appelée « dernière période » (1814-1825), qui montre une tendance à l’introversion de plus en plus marquée.

La troisième oeuvre, bien qu’elle reflète également un débordement passionné de la part de Beethoven, est quelque peu différente : le cycle de mélodies Briefe an die unsterbliche Geliebte (2012), du compositeur canadien, James K. Wright, a été inspiré par trois lettres d’amour passionnées écrites durant l’été 1812 par Beethoven, alors qu’il se refaisait une santé dans la station thermale de Teplitz, en Bohème.

Le Gryphon Trio s’est établi comme l‘un des grands trios avec piano de notre époque. À leur propos, le Los Angeles Times écrit: « un trio avec piano qui joue avec force et cohésion […] de grandes performances audacieuses, presque orchestrales ».

À propos du Gryphon Trio

L’ensemble, composé d’Annalee Patipatanakoon au violon, Roman Borysau violoncelle et James Parker au piano, séduit les auditoires grâce à ses interprétations raffinées et captivantes et, avec un répertoire allant du traditionnel au contemporain et du classique européen au multimédia moderne, il se dévoue à redéfinir la musique de chambre du 21ème siècle. Gagnant de deux prix Juno pour l’Album classique de l’année, le Gryphon Trio a également reçu le prestigieux prix Walter-Carsen d’excellence en arts de la scène 2013.

À propos de David John Pike

Résidant au Luxembourg, le baryton David John Pike s’exprime dans un répertoire aussi vaste que varié qui inclut non seulement la musique baroque, l’oratorio, l’opéra, les oeuvres symphoniques, mais également des créations contemporaines. Dans son pays d’origine, le Canada, mais aussi en Europe et en particulier au Royaume-Uni, il a travaillé avec de nombreux ensembles de renom, tels que le Glyndebourne Festival Opera, l’Academy of St. Martin-in-the-Fields, le London Philharmonic Orchestra et le Schweizer Kammerchor, sous la direction de Dutoit, Jurowski, Koopman, Marriner, Mehta, Rattle et Zinman. Au fil des ans, il s’est construit une solide réputation en tant que soliste d’opéra et de concertiste.

À propos d’Analekta

Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En mai 2017, les œuvres au catalogue d’Analekta atteignaient le plateau des 100 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.

INFO