Nouvel album Analekta – Schubert : Octuor en fa majeur

Nouvel album Analekta – Schubert : Octuor en fa majeur
11 octobre 2018

Voici Schubert : Octuor en fa majeur, le nouvel album de musique de chambre par les solistes de l’Orchestre symphonique de Montréal.

Une œuvre emblématique. Un ensemble prodigieux. Un album exceptionnel.

Schubert : Octuor en fa majeur des solistes de l’OSM, une nouveauté Analekta.

Le deuxième album de la série d’enregistrements par les Solistes de l’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction artistique d’Andrew Wan, violon solo de l’OSM depuis 2008, est consacré à l’Octuor en fa majeur, D. 803 de Franz Schubert. D’envergure ambitieuse et absolument séduisante, cette œuvre compte parmi les plus emblématiques de l’histoire de la musique de chambre occidentale.

Le jeu de haut niveau et l’osmose des Solistes de l’OSM font rejaillir les qualités de cette œuvre lumineuse et le résultat est un album exceptionnel.

« Débordant de fantaisie et nostalgie, le majestueux Octuor de Franz Schubert permet de souligner les innombrables et incomparables qualités des musiciens de l’OSM avec qui j’ai le privilège de jouer sur une base quotidienne. Pour ce projet, nous sommes heureux d’accueillir deux nouveaux collègues à l’ensemble, Olivier Thouin et Victor Fournelle-Blain. » — Andrew Wan

L’enregistrement de cette œuvre constitue, pour les Solistes de l’OSM, la suite logique de celui du Septuor en mi bémol majeur, op. 20 de Ludwig van Beethoven, leur premier album paru en janvier 2018, en raison du fait que cette œuvre de Beethoven ait été la référence de Schubert pour son Octuor.

Pour ce nouvel album, l’ensemble des Solistes de l’OSM est composé d’Andrew Wan au violon, Olivier Thouin au violon, Victor Fournelle-Blain à l’alto, Brian Manker au violoncelle, Ali Kian Yazdanfar à la contrebasse, Todd Cope à la clarinette, Stéphane Lévesque au basson et John Zirbel au cor.

À propos d’Andrew Wan

Violon solo à l’OSM depuis 2008, Andrew Wan est aussi professeur assistant à l’École de musique Schulich de l’Université McGill, partenaire artistique du Edmonton Symphony Orchestra, membre du Nouveau Quatuor à cordes Orford et directeur artistique des solistes de l’OSM pour trois futurs enregistrements chez Analekta. À titre de soliste, il a parcouru le monde du Brésil à la Chine et, comme chambriste, il a joué avec Emanuel Ax, Gil Shaham, Vadim Repin, Menahem Pressler et le Juilliard String Quartet. Sa discographie comprend des albums qui ont été récompensés par un Grammy, deux nominations aux prix Juno, ainsi qu’un Prix Opus pour son enregistrement des trois concertos pour violon de Saint-Saëns avec l’OSM sous la direction de Kent Nagano. Andrew Wan a été lauréat du Grand Prix du Concours OSM Standard Life en 2007. Il est titulaire de trois diplômes de la Juilliard School, où il a étudié avec Masao Kawasaki et Ron Copes. Il joue sur un violon de Michel’Angelo Bergonzi de 1744, généreusement prêté par le mécène David B. Sela.

À propos de l’Orchestre symphonique de Montréal
Depuis sa fondation en 1934, l’OSM s’est illustré à titre de chef de file de la vie symphonique canadienne et québécoise. Ambassadeur culturel de premier plan, l’Orchestre a acquis une réputation des plus enviables sur la scène internationale par la qualité de ses nombreux enregistrements et tournées. L’OSM poursuit cette riche tradition sous la gouverne de son directeur musical, Kent Nagano, tout en se distinguant par une programmation novatrice qui vise à actualiser le répertoire symphonique et consolider l’ancrage de l’Orchestre au sein de sa communauté. Au fil des ans, l’OSM s’est produit lors d’une quarantaine de sorties et de tournées nationales et internationales. L’Orchestre a réalisé plus d’une centaine d’enregistrements sous les étiquettes Decca, EMI, Philips, CBC Records, Analekta, ECM et Sony, ainsi que sous sa propre étiquette, lesquels lui ont valu 50 prix nationaux et internationaux.

À propos d’Analekta

Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En mai 2017, les œuvres au catalogue d’Analekta atteignaient le plateau des 100 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.