Nouvel album Loreena McKennitt

Nouvel album Loreena McKennitt
11 mai 2018

La sortie mondiale de Lost Souls – le premier album original de Loreena McKennitt depuis la parution d’An Ancient Muse en 2006 – est prévue le vendredi 11 mai 2018.

Produit de façon indépendante par l’artiste lauréate de nombreux prix, ce nouvel enregistrement réalisé en studio marque le retour en force d’une auteure-compositrice-interprète canadienne au talent exceptionnel. Fidèle au style qui l’a fait connaître, les morceaux de Lost Souls se présentent comme autant d’éclectiques parfilages de musiques d’inspirations celtiques, arabisantes et moyen-orientales se fondant en une trame sonore aussi nuancée qu’envoûtante.

« Au cours des dix dernières années, je me suis laissée entraîner dans le tourbillon de la vie tant sur le plan personnel que professionnel », explique Loreena. « Aussi, il est vrai que les tournées se sont enchaînées à un rythme bien soutenu. Cela dit, j’étais réellement ravie de pouvoir enfin reprendre le flambeau de la création. »

Loreena et ses musiciens ont enregistré les neuf titres de cet album de mai à octobre 2017 au Catherine North Studios dans la ville ontarienne d’Hamilton, au Canada, puis aux studios Real World de Peter Gabriel près de Bath, dans le Sud-ouest de l’Angleterre.

Loreena a composé, il y a déjà plusieurs années, certains morceaux de Lost Souls demeurés inédits jusqu’à présent. Les autres titres ont vu le jour plus récemment, au fil de ses derniers projets et pérégrinations. Quelques-uns s’inspirent des poèmes de John Keats et de W.B. Yeats, alors qu’un autre évoque voluptueusement les délices du Moyen-Orient. L’album Lost Souls offre donc un recueil d’impressions et d’expressions hétéroclites adaptées pour notre seul plaisir.

« En ce qui a trait à la chanson-titre de l’album “Lost Souls”, c’est avant tout le livre de Ronald Wright intitulé “Brève histoire du progrès” qui a servi de source d’inspiration », commente Loreena. « L’essayiste soutient que les civilisations passées qui n’ont su conjuguer la technique avec la morale ont couru à leur perte, et que par conséquent, le “progrès” a fait de nous des “âmes égarées” ».

Suivant la tendance actuelle, Loreena nous offre la possibilité d’écouter une sélection de chansons tirées de Lost Souls en avant-première de la date de sortie officielle de l’album dans son intégralité. Intitulé « A Hundred Wishes », le premier de ces titres sera disponible dès le 9 mars sur iTunes et sur tous les autres services de musique en ligne. Porteur d’échos anciens, ce morceau séduit par sa somptueuse sonorité contemporaine de style épuré. Il est interprété par Loreena au piano, laquelle est accompagnée de ses collaborateurs de longue date, Caroline Lavelle au violoncelle, Hugh Marsh au violon, Brian Hughes à la guitare et Dudley Phillips à la basse.

Sont aussi mis à contribution sur ce nouvel album, un grand nombre d’instrumentistes de renom: Robert Brian et Tal Bergman à la batterie; Hossam Ramsey, Graham Hargrove et Rick Lazar aux instruments à percussion; Nigel Eaton à la vielle à roue; Panos Dimitrakopoulos au kanoun; Sokratis Sinopoulos à la lyra; Haig Yazdjian au oud; Ana Alcaide au nyckelharpa (aussi appelé violon à clefs suédois); Daniel Casares à la guitare flamenco; et Miguel Ortiz Ruvira aux percussions flamenco.

Lost Souls a été enregistré et mixé par Yossi Shakked, Stuart Bruce et Jeff Wolpert. Le matriçage de la bande maîtresse est l’œuvre de Bob Ludwig au Gateway Mastering Studios. Quant à la pochette de l’album, elle a été conçue et réalisée par Jeri Heiden chez Smog Design inc..

L’album Lost Souls est offert dans une gamme de formats : en disque CD, en disque vinyle 180 grammes et en fichiers numériques disponibles par le biais de tous les services de musique en ligne, y compris iTunes, Apple Music et Spotify.

Grâce à son savant mélange celtique éclectique de pop, de folk et de musique du monde ayant vendu plus de 14 millions d’exemplaires à travers le monde, Loreena a récolté des certifications or, platine et multi-platine pour ses albums dans quinze pays répartis sur quatre continents. L’artiste a été mise en lice pour deux prix Grammy et a remporté deux prix Juno, de même que le Billboard International Achievement Award.

De Carnegie Hall au palais de l’Alhambra de Grenade, en Espagne, Loreena a donné des représentations dans les plus grandes salles de concert au monde dont certaines sont des scènes patrimoniales illustres. Elle a également joué devant des dignitaires tels que Sa Majesté, la reine Elizabeth II, ainsi qu’un grand nombre de chefs d’État.

En plus de jouir d’une reconnaissance critique et publique en considération de son œuvre artistique, Loreena a été récompensée pour ses nombreuses et remarquables actions philanthropiques, notamment son travail pour :

le Fonds commémoratif Cook-Rees pour le sauvetage et la sécurité nautique
le Falstaff Family Centre
l’Aviation royale canadienne à titre de colonelle honoraire

En 2004, Loreena a été décorée de l’Ordre du Canada, et en 2013, elle a obtenu le grade de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres de la République française.